Anticiper son alternance

Anticiper son alternance

Hi ! Le Job c’est important ! 

La question du jour est :

Comment bien choisir son alternance ou son entreprise quand on se lance ?

Aujourd’hui beaucoup d’écoles privées et de Fac proposent l’alternance. Un bon moyen pour nous, étudiants de nous lancer dans la vie professionnelle tout en continuant nos études.

Il faut se l’avouer aussi, c’est pouvoir apprendre et commettre des erreurs (parce que nous en faisons tous !) avec l’assurance d’être en contrat pro. En France, les entreprises ont du mal à donner une chance aux jeunes et de pardonner les erreurs. Elles oublient qu’elles aussi ont commencé !

Nous sommes la génération Y voire Z, et nous savons ce que nous voulons. Non, nous n’allons plus travailler pendant 40 ans dans la même entreprise, nous ne sommes plus forcément à la recherche d’un CDI. Ce que nous voulons c’est : nous éclater dans notre job, voyager et kiffer notre vie. (Si tu as un autre avis n’hésites pas à le partager en com’ ! ).

Le problème, c’est que les entreprises ne l’ont pas encore compris. Oui, vous avez passé plusieurs entretiens pour un job d’été, une alternance ou un simplement un job. On est d’accord les questions sont toujours les mêmes ?! « Pourquoi choisir notre entreprise ? » / « Pourquoi vous et pas un autre ? ». NANANA, changez de disque bordel !

C’est normal de se vendre et de leur donner envie de nous embaucher, mais il faut savoir aussi s’adapter à l’interlocuteur.

 

Dans cet article, j’aimerai vous dire que non, ce n’est pas grave si vous n’êtes pas pris à l’entreprise Z.

Vous ne devez PAS tout accepter parce que vous avez peur de ne rien trouver après. Pour ma part, étant en communication, beaucoup d’entreprises confondent communication/prospection/marketing et commercial.

Les entreprises vous vendent du rêve, et finalement, vous vous rendez compte que vous ne faites aucunes missions qui vous ont été proposées.

 

Petits conseils pour ne pas se faire pigeonner : 

  1. Bien définir en amont ce que tu souhaites faire et surtout apprendre ! Tu choisis un poste pour évoluer, et non pour régresser.
  2. Ne pas parier sur qu’une seule entreprise. Oui nous avons tous en tête l’entreprise rêvée, certain y arrive d’un coup, pour d’autres, vous y serez peut-être dans quelques années.
  3. Ne pas tout accepter : oui VOUS avez besoin d’une entreprise pour apprendre, valider vos études, avoir un salaire. Mais n’oubliez jamais, que CES entreprises cherchent une personne pour agrandir leurs équipes, développer un projet. C’est donnant-donnant, sinon c’est non.
  4. Vous avez le choix, la période d’essai c’est dans les deux sens !
  5. Allez plus loin pendant l’entretien : expliquez ce que vous voulez faire, demandez exactement vos missions.
  6. Lors de la signature de votre contrat, essayez de négocier à la hausse votre salaire. Personnellement, payée 900€/mois pour faire le boulot de 3 personnes en com, c’est de l’abus (oui mais c’est comme ça). Pourquoi ne pas tenter ? Au pire c’est non…
  7. Demandez une fiche de poste ! On le néglige souvent, les entreprises ne le font pas. Et pourtant, en cas de problème avec votre responsable ou directeur VOUS pourrez dire « ce n’était pas dans ma fiche de poste », ou lors d’un entretien annuel vous pourrez demander une évolution de poste avec des choses concrètes.

 

N’oubliez pas : les choix que vous faites écrivent votre avenir. C’est VOTRE vie, VOTRE avenir professionnel. Vous avez le droit de dire non, et de choisir quelque chose de meilleur pour vous.

Nous sommes jeunes, il faut apprendre que se tromper ce n’est pas la fin du monde (malheureusement on ne nous l’a pas appris).

Vous devez vous vendre et expliquez pourquoi votre apprentissage est important.

 

 

Pour finir cet article, un peu de détente.

Voici quelques remarques et attitudes que j’ai pu récolter lors de mes expériences et celles de mes amis.

Qué rire !

  •  » La com’ ? C’est bon pas besoin de réfléchir ! Tu mets 2/3 couleurs et ça passe »
  •  » Vous travaillez depuis votre arrivée ? Pourquoi mon site web est pas en première page de google ? » (Pour infos le référencement naturel c’est minimum 6 mois à 1 an)
  • « Je veux qu’à la fin de votre année, mon site soit la première référence dans mon domaine. Faites-moi une stratégie de communication pour O€ de budget »
  • « Maintenant vous ne ferez que du phoning parce que ça marche plus que la com’ « 
  • (je vous place le contexte : après avoir fait plusieurs propositions de cahier des charges pour un nouveau site, un audit, tout ça envoyé par mail….Mon patron m’appelle. Chouette, il se rappelle que j’existe !) : « Vous pouvez descendre et aller m’acheter un jus d’ananas? »
  • « Vous pouvez m’amener ma sacoche ? Je suis au restaurant au bout de la rue, faut que je paye l’addition »
  • « Vous pouvez me faire un café ? Encore un merci »
  •  » Bonjour Madame Violette » / « ……………. » (pas de réponse)
  • « Je n’ai plus la licence Adobe pour travailler, est-ce possible de la relancer ?  » /  » Vous êtes 4 dans le bureau ? Ya une licence pour 4, vous vous arrangez  » /  » Euh….Mais vous savez que si la com n’a plus adobe, c’est comme si vous enleviez excel à la compta ? » / « Eh bien trouvez une autre solution »
  • « Le service com ? Non ce n’est pas important « 
  •  » Ah bon c’est pas finit ? Faire une vidéo c’est pourtant pas si compliqué »
  • « Non, on va leur dire au client qu’on est pas organisé et qu’on n’était pas là ce matin »
  •  » Votre salaire ? Non pas encore aujourd’hui » / « Mais on est le 20…. »

 

Je pourrais encore vous en citer des milliers.

Sur le moment, je vous jure qu’on ne rigole pas. Mais après on se demande comment on a fait pour rester zen…

 

Toi aussi tu as eu une « mauvaise expérience » ? Tu veux partager tes anecdotes ? N’hésite pas à laisser tout cela en commentaire.

 

Des Bisous

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.